Une attaque de panique est toujours un moment difficile à vivre : dans les transports, les magasins, les restaurants… une crise d’angoisse peut se présenter à tout moment.

Mais comment faire pour la vaincre ?

Dans cet article, vous verrez premièrement qu’est ce qu’une attaque de panique et son mécanisme.

Ensuite, vous verrez les 7 étapes pour la vaincre en moins de 2 minutes. En suivant le processus étape par étape, vous parviendrez à briser le cercle vicieux de la peur.

Une attaque de panique : qu’est ce que c’est ?

Une attaque de panique est tout simplement une montée intense et brusque de sentiment d’angoisse, et de peur.

Une personne qui ressent de l’angoisse ressent en premier lieu une ou plusieurs sensations physiques étranges.

Voici la liste des sensations :

  • Le cœur qui bat vite
  • La respiration qui s’accélère
  • Des nausées
  • Des vertiges
  • Une vision instantanément trouble
  • La bouche sèche

Bien sûr, il existe de nombreuses autres sensations corporelles qu’une personne angoissée peut ressentir, mais celles-ci ont les plus courantes.

Puis lorsque la sensation commence à nous faire peur, le corps déclenche son système de défense pour nous protéger.

C’est-à-dire soit pour se battre ou pour fuir.

C’est alors que les sensations s’accentuent de nouveau, ce qui fait encore plus peur par la suite.

Ainsi, le cercle vicieux de l’angoisse est en marche :

  • Sensation(s) bizarre(s) + peur > activation du système de défense > sensations plus intenses > peur plus intense > sensation encore plus intense = attaque de panique

Ce système est donc comparable à une boule de neige qui grossit de plus en plus à mesure qu’elle roule vers le bas de la montagne. Pour une crise d’angoisse/une attaque de panique, c’est la même chose, et ça peut durer jusqu’à 20 minutes.

En réalité, l’angoisse est causée par la peur d’avoir peur.

Heureusement, il existe des solutions pour briser ce cercle vicieux de la peur et enfin vaincre l’angoisse.

Dès à présent, vous allez découvrir les 7 étapes pour vaincre une attaque de panique en moins de 2 minutes.

Étape 1 : prendre conscience de l’angoisse

attaque de paniqueCette première étape peut paraître absurde, mais c’est vraiment un passage obligatoire pour commencer à réduire la peur de la peur.

Prenez conscience que vos symptômes sont seulement de l’angoisse.

En effet, en prenant conscient de ce que vous ressentez, c’est-à-dire votre sensation bizarre, vous saurez que ce n’est que de l’angoisse.

Ainsi, vous ne plongerez pas encore plus dans le cercle vicieux et vous serez prêt à commencer les prochaines étapes…

Étape 2 : prononcer mentalement un dialogue positif

attaque de paniqueEnsuite, une fois que vous saurez que c’est une attaque de panique qui se profile, il est important de rassurer votre esprit.

Pour cela, autorisez-vous à ressentir de l’angoisse et des sensations bizarres. Dites-vous cela à vous même.

En acceptant d’avoir de la panique, vous relâchez la pression et l’emprise sur la peur.

Ainsi, vous acceptez pleinement de ressentir encore plus d’inconfort, ce qui aura pour effet de diminuer l’angoisse.

Puis, voici une phrase que prononce Geert Verschaeve, expert en la matière, pour se rassurer et s’apaiser encore plus :

Quoi qu’il m’arrive, c’est OK

Exprimez cette phrase mentalement, croyez-la fermement et observez la puissance que cela produit sur vous.

C’est d’ailleurs une des pensées les plus positives que vous pouvez vous dire lorsque vous sentez le stress monter.

En faisant cela, vous dites à votre esprit que tout ira dans le futur, peu importe ce qu’il va se passer.

Penser d’une telle manière diminue drastiquement l’angoisse lors d’une attaque de panique.

Étape 3 : pratiquer la respiration ventrale

attaque de paniqueLorsque vous aurez fait la deuxième étape, vous commencerez à agir du côté de votre physiologie.

La solution la plus simple et qui se pratique dans la plupart des situations de panique est de respirer profondément en gonflant le ventre.

Pour cela, suivez ces quelques phases :

  1. Inspirez de manière profonde par le nez en gonflant le bas du ventre (sans bouger le thorax)
  2. Expirez lentement par la bouche en creusant au maximum l’abdomen
  3. Répétez ce processus 3 fois minimum.

Lors de cet exercice de relaxation, soyez toujours sûr que l’expiration soit plus longue que l’inspiration. En effet, c’est lorsque vous expirez que vous commencerez à vous détendre.

Après avoir fait cela, vous devriez commencer à ressentir beaucoup plus de calme et de détente.

Étape 4 : s’imaginer flotter sur l’eau

attaque de paniqueIci, le principe est de s’imaginer en train de flotter, de planer, sur de l’eau. C’est à dire tout simplement relâcher tous les muscles de votre corps.

L’avantage de cet exercice, c’est qu’il nous fait utiliser une capacité souvent oubliée : l’imagination.

Oui, la connexion corps-esprit est très puissante, et le fait de penser à quelque chose de manière très réaliste laisse le cerveau penser que c’est la réalité.

Donc, lorsque vous faites cette quatrième étape, imaginez-vous sur un petit bateau et pensez à la sensation de flottement due à cet exercice.

Pourquoi cela fonctionne pour combattre l’angoisse ?

C’est simple. Lorsque vous faites cela, vous dites une seule chose à votre esprit : ne rien faire.

Et c’est cette sensation de relâchement total qui procure tout de suite plus de détente et de bien-être.

Étape 5 : penser à un lieu relaxant et joyeux

attaque de paniqueCette cinquième étape utilise aussi la force de l’imagination.

En fait, lorsque vous pensez à un endroit qui vous détend et vous rend heureux, tels que la plage, l’océan, la montagne, la forêt (etc.), vous parvenez à ressentir la même sensation relaxante que procure ce lieu.

Cela peut durer quelques dizaines de secondes, voir plus si vous ressentez que cette étape vous fait vraiment du bien.

À ce moment, vous devriez déjà sentir que l’attaque de panique est en train de disparaître.

Étape 6 : utiliser la puissance de l’humour

attaque de paniqueNormalement, l’angoisse devrait avoir disparu. Mais si ça n’est pas le cas, cette avant-dernière étape vous sera d’une bonne utilité.

Elle consiste à ridiculiser la situation angoissante en y ajoutant de l’humour.

Prenons un exemple.

Imaginons que vous ayez peur de conduire.

Au lieu de s’imaginer le pire et de penser aux sensations qui commencent à venir, imaginez-vous dans un film.

Par exemple, vous pouvez imaginer de géantes balles rebondissantes en train de rebondir sur la route.

Cela peut paraître absurde, mais ça marche réellement.

Ainsi, vous pouvez trouver toutes autres situations amusantes dans l’unique but de réduire la force de l’angoisse.

Étape 7 : sourire

C’est moi ! :))

Cette dernière étape consiste à sourire pendant quelques secondes.

Le but ?

Stimuler vos zygomatiques, c’est-à-dire les muscles des joues, a plusieurs bienfaits :

  • Renforcer votre bien-être
  • Meilleure gestion du stress
  • Augmenter votre niveau de bonheur

En effet : lorsque vous souriez, votre cerveau est persuadé que vous êtes vraiment heureux et qu’il n’y a aucun problème.

Ainsi, votre cerveau libère des hormones bienfaisantes comme de la dopamine, de la sérotonine, des endorphines.

Donc, votre corps subit une augmentation du niveau de bien-être et du niveau de bonheur.

De plus, le taux de cortisol (hormone du stress) baisse de manière significative lorsque vous souriez.

En terminant ce processus par sourire, vous parviendrez à vaincre une attaque de panique facilement et en moins de 2 minutes.

Le récapitulatif pour vaincre une crise d’angoisse en 2 minutes chrono

Voilà, vous savez maintenant comment fonctionne l’angoisse et comment ne pas rentrer dans son cercle vicieux.

Également, vous avez vu les 7 étapes à suivre pour vous aider en cas de crise d’angoisse pouvant survenir à n’importe quel moment.

Voici le récapitulatif :

  1. Prenez conscience que vos symptômes désagréables sont seulement de l’angoisse
  2. Adoptez immédiatement un dialogue interne positif en acceptant vos symptômes et vos angoisses
  3. Respirez profondément et lentement pour évacuer la tension nerveuse causée par la panique
  4. Imaginez-vous en train de flotter en vous laissant totalement aller : relâchez-vous
  5. Pensez à un lieu qui vous fait sentir bien et ressentez comment cela vous fait du bien
  6. Ayez recours à l’humour pour ridiculiser l’angoisse en s’imaginant une situation amusante
  7. Souriez tout simplement

Maintenant, sachez que si vous appliquez ces 6 étapes préconisées par Geert, alors vous parviendrez à vaincre une attaque de panique en quelques instants : c’est garanti.

D’ailleurs voici une superbe vidéo qu’il a réalisé sur l’angoisse :

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publié.