5
(1)

Une crise d’angoisse le soir est bien souvent révélatrice de troubles et d’importants désordres psychologiques et/ou physiologiques.

Il est primordial de comprendre ce qui peut se cacher derrière ces accès de paniques, qui peuvent cacher d’autres maladies, afin d’être en mesure de traiter au mieux la crise.

La crise d’angoisse le soir ou l’angoisse nocturne

C’est donc bien au cours de ces nuits qui se veulent « Réparatrices », que le cerveau va classer toute les informations. Celles accumulées tout au long de votre journée, et qui seront classés par ordre d’importance, par thème.

Le sommeil est donc nécessaire à notre cerveau pour lui permettre de se réguler. Il se repose, recharge ses batteries pour être dans une meilleure forme le lendemain. Souffrir d’angoisse nocturne provoque plusieurs troubles lors de ce processus de repos du cerveau, ce qui n’est pas sans conséquences sur vos performances et votre activité au cours de la journée.

L’endormissement est caractérisé par ce moment qui fait que le corps et l’esprit se relâchent, et s’abandonnent, c’est un moment indispensable, même vital. Mais l’angoisse nocturne, le soir, chamboule tout.

Les symptômes

Imaginez-vous allongé(e), en sentant votre corps s’alanguir et votre esprit se relâcher. Mais vous redoutez une chose : D’être à nouveau victime de troubles du sommeil.

Malgré cette crainte, vous décidez d’aller vous coucher. Vous lâchez prise et vous vous laissez aller. Mais tout d’un coup, vous vous réveillez, d’une façon soudaine et brutale, et vous suez. Une crise d’angoisse le soir est toujours impressionnant.

Votre rythme cardiaque est élevé, et vous ressentez une oppression importante de la cage thoracique. Votre respiration est difficile, et il se peut que vous soyez même en train de faire une crise de spasmophilie.

Vous êtes donc en pleine crise d’angoisse nocturne, et vous ne parvenez même pas à identifier une raison qui pourrait en être à l’origine. Vous avez même l’impression de devenir fou.

Vous avez des palpitations, vous avez peur de mourir. Vous ne comprenez pas la situation et vous n’arrivez pas à la gérer, ce qui accentue encore plus les effets de cette crise. En bref, vous êtes en pleine crise d’angoisse. Si vous vous êtes reconnu, il est important de trouver des solutions à ce trouble.

Comment traiter l’angoisse nocturne

Il existe divers moyens pour vaincre cette angoisse nocturne. Certains peuvent penser que la relaxation ou encore la méditation sont des solutions, mais c’est faux, ce sont des aides et non des solutions.

Il existe également l’autosuggestion, qui consiste à tenter de se convaincre qu’on va dormir.

Pourtant, on observe que la plus part des adultes victimes d’angoisses la nuit se précipitent chez les médecins pour obtenir des médicaments et des somnifères. Mais dès lors, n’y a-t-il pas un risque d’addiction ? De ne pas pouvoir se passer de sa pilule le soir avant de se coucher ?

Vous pouvez opter pour des séances de sophrologie, qui pourront vous permettre de vous relaxer et soulager certaines peurs inconscientes.

Mais vous pouvez aussi opter pour un traitement naturel, à base de plantes notamment. Ces plantes sont à utiliser comme traitement de fond de l’anxiété.

Ainsi, la valériane a montré une certaine efficacité dans les troubles du sommeil liés à l’anxiété, mais on retrouve également la passiflore, souvent proposés en infusion de feuilles ou en poudre séchées, afin de calmer les manifestations de l’anxiété comme les palpitations.

Mais vous comprenez ce qu’une une crise d’angoisse le soir et vous avez toutes les armes pour passer de bonnes nuits paisibles.

Vous avez aimé cet article ?

Faites votre vote ci-dessous !

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 1

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.