5
(17)

La spasmophilie est un syndrome qui implique plusieurs symptômes liés à un état d’anxiété. Cela se traduit par une sensation d’oppression qui accompagne les crises de spasmophilie.

Qu’est-ce que la spasmophilie ?

La spasmophilie est un syndrome qui présente plusieurs symptômes liés à un état d’anxiété. La première est l’hyperventilation, qui est une accélération du rythme respiratoire. Il en résulte une sensation d’étouffement, une respiration saccadée et un besoin de trouver de l’air.

Il existe également une tétanie musculaire qui se manifeste par des picotements, des engourdissements, des crampes, une contraction musculaire intense et douloureuse.

Une crise de spasmophilie se manifeste différemment selon les individus : troubles cardiaques (tachycardie, palpitations, douleurs à la poitrine), digestifs (spasmes intestinaux, douleurs abdominales, nausées) ou sensoriels (tremblements, frissons, sueurs froides). Il touche plus de femmes que d’hommes, et principalement des personnes âgées de 15 à 45 ans.

Traitements naturels de la spasmophilie

La gestion et le traitement de cette maladie impliquent de prendre en compte plusieurs facteurs de risque. Certaines personnes peuvent avoir à réduire leur consommation de café, de thé vert, de sodas, etc. ou à les exclure complètement de leur régime alimentaire. Réduire la consommation de sucre raffiné et d’alcool est un impératif. Traiter les blessures potentielles, faire de l’exercice correctement, choisir la bonne routine d’exerice et un environnement adéquat (pas de programme, par exemple) sont également à recommander.

Rester hydraté, bien manger et même compléter par des minéraux alimentaires tels que le magnésium et le potassium pourrait être la solution pour pour traiter naturellement la spasmophilie. Inclure dans votre alimentation des aliments riches en magnésium et riches en potassium est idéal. La réduction des niveaux de stress est essentielle pour une bonne santé générale, et pas seulement pour le traitement de la spasmophilie.

Il est important de surveiller votre santé et les changements possibles. Surveillez la fréquence, la gravité et la récurrence des spasmes musculaires, des crampes, des contractions musculaires, des engourdissements, des sensations d’aiguilles et de picotements et signalez à votre médecin tout changement important ou inquiétude. Dans le même temps, suivez votre mode de vie pour déterminer la cause qui pourrait être responsable des symptômes de spasmophilie que vous rencontrez.

La base : le Magnésium

Le magnésium est la base du traitement de la spasmophilie, il permet d’éviter la fatigue, de diminuer le stress et éviter les spasmes musculaires et fasciculations.

De plus quand on est stressé ou angoissé, nous perdons du magnésium. La prise de magnésium est donc indispensable pour se sentir mieux.

Je vous conseille le magnesium marin de chez Boiron, un des meilleurs qui est bien assimilé par le corps

Vous pouvez prendre 2 comprimés le matin et 2 le soir pour avoir du magnésium en continu dans votre corps.

Les plantes

Les plantes sont connus depuis des millénaires et permettent de soigner certains troubles en rapport avec la spasmophilie. Nous allons les classer par indication.

  • Trouble du sommeil : Passiflore, Mélisse, Camomille
  • Trouble cardiaque : ( Extrasystoles, palpitations….) : Aubépine

N’hésitez pas à faire appel à un ou une naturopathe pour vous aider à bien choisir vos plantes. Elles existent en tisane ou en comprimés.

Traiter la spasmophilie par l’homéopathie et l’aromathérapie

Vous pouvez également traiter naturellement la spasmophilie  avec l’homéopathie et l’aromathérapie. L’ignatia Amara est le remède homéopathique le plus efficace pour contrer les symptômes tels que l’anxiété, la sensation d’oppression et l’hypersensibilité nerveuse. En aromathérapie, la camomille est réputée depuis l’époque égyptienne pour ses propriétés apaisantes. Vous pouvez aussi y ajouter la Valériane pour son effet anxiolytique et l’Aubépine afin de réguler le rythme cardiaque.

Toutefois, vous devriez toujours consulter votre médecin avant de commencer à prendre un complément alimentaire ou tout médicament. Faire preuve de prudence peut vous aider à éviter d’aggraver vos symptômes.

Vous l’aurez compris il existe pleins de moyens de soigner la spasmophilie de manière naturelle, pour vous aider je vous propose un petit guide avec tous les remèdes naturels contre la spasmophilie.

Vous avez aimé cet article ?

Faites votre vote ci-dessous !

Note globale 5 / 5. Nombre de votes : 17

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à noter cet article.